Comment éviter les ballonnements pendant les Fêtes ?

Comment éviter les ballonnements pendant les Fêtes ?

Personne ne veut se priver pendant les Fêtes. Profitons de cette période magique et appliquons les conseils qui suivent pour éviter les ballonnements !

Un ventre ballonné nous empêche d'être à l'aise dans notre tenue de fête. Il peut également entraîner des douleurs et une gène. Voici quelques astuces pour garder un ventre plat pendant les Fêtes de Noël, lorsque la nourriture et la boisson sont présentes en abondance...

On savoure

Même si Noël est une période très intense, on s'assoit pour manger et on prend le temps de savourer. En mangeant trop vite ou en marchant en même temps, on avale de l'air qui contribue aux ballonnements.

On fait le plein de fibres

On remplace les glucides blancs transformés par des céréales complètes riches en fibres, le riz brun, les pommes de terre en chemise, les fruits et les légumes. Le manque de fibres provoque la constipation, qui touche deux fois plus de femmes que d'hommes et entraîne des ballonnements.

On pense à s'hydrater

La déshydratation peut survenir même quand lorsque les températures sont basses, et elle est l'une des principales causes de constipation. Les femmes devraient boire 1,6 litre par jour. Même si toutes les boissons comptent, excepté l'alcool, l'eau reste la plus conseillée.

On fait la fête sans les bulles !

Le champagne et le prosecco arrivent en tête des boissons festives, mais leurs bulles peuvent susciter des ballonnements. On ne dépasse pas 14 verres d'alcool par semaine et on préfère un petit verre de vin à une boisson gazeuse.

On oublie les pailles

Même si la paille est idéale pour épargner notre rouge à lèvres, elle nous fait avaler plus d'air. Pour réduire le risque de ballonnements, sirotez au lieu d'aspirer !

On boit de la tisane

Même si la science moderne n'a pas prouvé que les tisanes luttaient contre les ballonnements, de nombreux praticiens de médecines alternatives recommandent la menthe poivrée, le fenouil, le persil, la camomille et le gingembre. Et même s'ils ne sont pas efficaces, ils nous aident à boire plus.

On prend des probiotiques et des prébiotiques

Des études montrent que les boissons et les yaourts aux probiotiques favorisent la présence des bonnes bactéries dans le ventre, réduisant l'inconfort digestif et les ballonnements. On nourrit ces bonnes bactéries en mangeant plus de prébiotiques comme des poireaux, des oignons, des épinards, des asperges, de l'ail, des bananes, des céréales complètes et de l'avoine.

On fait régulièrement des exercices physiques

On pourrait être tentée d'arrêter notre activité physique pendant les Fêtes, mais les exercices aident les gaz à circuler plus rapidement dans le système digestif. Une étude espagnole a montré que les adultes qui se reposent après le repas présentaient une forte rétention gazeuse, mais que l'exercice réduisait cette rétention d'environ 50 %.

On ne s'avachit pas sur le canapé

Le fait de s'allonger empire le phénomène des ballonnements. On s'assoit bien droit ou on reste debout (qui veut jouer aux charades ?). Une étude d'une université de Barcelone a montré que les adultes qui s'allongent retiennent 11 fois plus de gaz dans leurs intestins que ceux qui restent debout.

On oublie le chewing-gum

Les chewing-gums sans sucre rafraîchissent notre haleine, mais ils contiennent généralement des édulcorants artificiels comme le sorbitol, le mannitol ou le xylitol, qui peuvent avoir un effet laxatif.

…Et on se détend

Noël est synonyme de stress, et notre système digestif est l'une des premières parties de notre corps à en pâtir. On hésite pas à déléguer et on cherche des moyens de se détendre, comme un bon bain avec des bougies parfumées. Une cure de compléments et de multivitamines nous aidera à restaurer l'équilibre de l'organisme.

Ceci pourrait également vous intéresser :

Laisser un commentaire *Ceci est un champ obligatoire.
En cliquant sur envoyer, je confirme avoir rédigé l’intégralité de ce contenu et j’accepte les Conditions générales.