Implant ou bridge : quelle prothèse dentaire choisir ?

Implant ou bridge : quelle prothèse dentaire choisir ?

Les prothèses dentaires sont la solution parfaite pour garder un joli sourire, plus longtemps. Mais comment choisir entre implant et bridge ? Nous avons pesé le pour et le contre.

Peu importe à quel point vous prenez soin de vos dents, personne n’est à l’abri d’en perdre une un jour. Pour qu’aucun trou ne vienne gâcher votre beau sourire, vous pourriez avoir besoin d’une prothèse dentaire. Mais que choisir : un implant ou un bridge ? Nous vous disons tout.

Qu’est-ce qu’une prothèse dentaire ?

Plusieurs options s’offrent à vous : l’implant dentaire ou le bridge.

En général, un bridge est une prothèse dentaire en métal, rempli de céramique de la même couleur que les dents. Les dents à droite et à gauche du trou sont utilisées comme des piliers, rattachés au bridge.

Dans le cas d’un implant, une racine artificielle est insérée dans la gencive. Le dentiste creuse un trou de 2mm dans la mâchoire pour insérer la racine, le plus souvent un cylindre en titane, avant d’y attacher un dentier temporaire. L’implant met entre quatre semaines et quatre mois à guérir. Ensuite, le dentier temporaire peut être remplacé par une couronne.

Implant ou bridge : quels sont les avantages ?

Un bridge, relativement facile à mettre, est la solution avec le meilleur qualité-prix. De plus, contrairement à l’implant dentaire, le bridge ne nécessite aucune opération chirurgicale. L’avantage ? Si les deux dents voisines sont déjà abîmées, elles seront cachées par le bridge.

L’implant dentaire est une solution particulièrement sûre et son rendu est plus naturel que toutes les autres méthodes. Puisque nous appuyons sur les racines lorsque nous mâchons, le port d’un bridge comporte un risque de perte osseuse, contrairement à l’implant. En l’entretenant régulièrement à l’aide d’une brosse à dents électrique l’implant peut durer toute une vie tandis qu’un bridge doit être remplacé tous les 15 ans environ.

Implant ou bridge : quels sont les risques ?

Pour préparer la pose d’un bridge, le dentiste doit limer deux dents saines pour créer un trou. Très rarement, et dans le pire des cas, le nerf peut être affecté et les dents touchées peuvent mourir. Et comme la mâchoire n’est pas directement reliée au bridge, ce type de dentier peut bouger ou glisser. Pour éviter les mauvaises surprises au moment du repas, optez pour une crème adhésive pour appareil dentaire, pour fixer le bridge.

Poser un implant est une intervention chirurgicale, ce qui comporte des risques certains. De plus, le processus prend plusieurs mois, puisque l’implant doit d’abord cicatriser, ce qui peut toujours entraîner des complications… L’implant est parfois déconseillé aux personnes souffrant de parodontite ou aux patients atteints de diabète, d’ostéoporose, de maladies cardiovasculaires sévères ou sous traitement spécifique.

Implant ou bridge : quel coût ?

Un bridge simple coûte environ 800 euros, pour un entretien standard, dont la moitié est généralement remboursée par votre assurance.

Si vous optez pour l’implant dentaire, la facture peut s’élever jusqu’à 2000 ou 3000 euros. La sécurité sociale ne rembourse qu’un forfait fixe de 400 euros.

Ceci pourrait également vous intéresser :

Laisser un commentaire *Ceci est un champ obligatoire.
Je confirme avoir écrit ce commentaire et accepte la charte de conduite ainsi que les conditions d'utilisation.

Mauvaise haleine liée à la ménopause : que faire ?

Ne laissez pas un problème de mauvaise haleine gâcher vos repas entre amis ou en famille ! Voici quelques astuces pour une haleine fraîche toute la journée.

Lire plus

Mes dents et moi, une histoire qui dure

Entre l’apparition de tâches, la plaque dentaire et l’érosion de l’émail, garder des dents saines relève du parcours du combattant. Voici les solutions…

Lire plus