Ménopause et sueurs nocturnes : tout savoir

Ménopause et sueurs nocturnes : tout savoir

Les sueurs nocturnes sont très fréquentes durant la ménopause. Découvrez-en les causes et surtout comment s’en débarrasser.

Les sueurs nocturnes sont fréquentes pendant la ménopause, mais pas inévitables. En suivant ces quelques conseils, découvrez comment soulager vos sueurs nocturnes.

Bien qu’elles soient souvent considérées comme un symptôme autonome, les sueurs nocturnes sont en réalité liées aux bouffées de chaleur. De nombreuses femmes ménopausées souffrent de sueurs nocturnes mais, même si elles sont désagréables elles ne durent pas éternellement. De plus, si vous êtes ménopausée vous souffrez probablement d’une faiblesse de la vessie : pour éviter les fuites, utilisez les serviettes Always Discreet composée d’une doublure très absorbante. Et n’oubliez pas qu’il existe forcément un moyen de soulager vos sueurs nocturnes.

Ménopause et sueurs nocturnes : pourquoi ?

La baisse du taux d’œstrogène pendant la ménopause provoque un dérèglement dans l’hypothalamus (la zone du cerveau qui règle la température du corps) : autrement dit, la chute du taux d’œstrogène perturbe la perception du cerveau, donnant l’impression que l’organisme est trop chaud. Le cerveau va alors déclencher le refroidissement du corps et donc provoquer des sueurs nocturnes. Ces dernières sont imprévisibles et interviennent de manière irrégulières, tout comme les bouffées de chaleur.

Ménopause et sueurs nocturnes : les causes

Les boissons chaudes, la caféine et l’alcool sont autant de facteurs qui provoquent des sueurs nocturnes durant la ménopause. L’alimentation joue également un rôle, ainsi il est préférable d’éviter les aliments épicés, le chocolat ou encore les gâteaux.

Le stress peut aussi causer des sueurs nocturnes. Alors, prenez le temps de vous détendre dans un environnement frais avant d’aller vous coucher. Assurez-vous de toujours rester hydratée en buvant de l’eau ou du thé à base de plantes. Les sueurs nocturnes liées à la ménopause peuvent irriter votre peau et vous gratter, mais des remèdes naturels peuvent vous aider à lutter contre ces symptômes.

Ménopause et sueurs nocturnes : combien de temps ?

La durée des sueurs nocturnes dépend de chacune : en effet, certaines femmes n’en souffrent jamais tandis que d’autres doivent les supporter pendant plusieurs années.

Ménopause et sueurs nocturnes : que faire ?

Des traitements hormonaux sont prévus pour soulager les symptômes de la ménopause : il s’agit d’œstrogènes pour réguler votre corps et éviter ainsi la chute du taux d’œstrogène. Certes, ce traitement atténue les symptômes de la ménopause mais il peut provoquer des effets secondaires désagréables tels que la sensibilité des seins, les maux de tête, les saignements vaginaux, la faiblesse des os et un risque accru de cancer du sein.

Si vous préférez un traitement plus naturel, l’extrait de sauge peut vous aider à réguler la température de votre corps. En effet, certaines femmes ont signalé la diminution de sueurs nocturnes et des bouffées de chaleur dans les jours qui ont suivi le début du traitement. Veillez aussi à dormir avec des draps et un pyjama en coton, et ajoutez une touche d’adoucissant à votre lessive pour une bonne nuit de sommeil. Une autre plante peut vous aider à bénéficier d’un sommeil réparateur, il s’agit de la valériane. Pensez également à réduire votre consommation de caféine et d’alcool et pourquoi pas commencer à faire du sport pour évacuer le stress : et si vous vous mettiez au yoga ?

Et vous, comment faites-vous pour combattre les sueurs nocturnes ?

Ceci pourrait également vous intéresser :

Laisser un commentaire *Ceci est un champ obligatoire.
En cliquant sur envoyer, je confirme avoir rédigé l’intégralité de ce contenu et j’accepte les Conditions générales.
  • Voir les commentaires

Mon secret

Méline31 02/10/2017

Je procède ainsi depuis 21 ans, (j’ai 68 ans et encore quelques bouffées de temps en temps) et pour moi c’est TRES EFFICACE et SANS AUCUN MEDICAMENT. A faire chaque fois que cela est nécessaire. J’espère que mon petit secret vous aidera à vous sentir mieux. Désolée que mon message soit scindé en 3 morceaux.

Mon secret

Méline31 02/10/2017

Voici mon secret : - lorsque vous êtes au lit, sous les draps, et qu’apparaissent les bouffées de chaleur, vous sortez une jambe sur les draps ou sur la couette pendant un petit moment et vous laissez l’autre à l’intérieur des draps. Le fait qu’une jambe soit à l’extérieur, cela refroidit le corps et ainsi les bouffées s’estompent. Lorsque vous avez de nouveau froid, vous remettez votre jambe à l’intérieur des draps. Je procède ainsi depuis 21 ans, (j’ai 68 ans et encore quelques bouffées de te

Mon secret

Coco 02/10/2017

Bonsoir à toutes, Je viens de m'inscrire sur le site et après avoir lu le détail des sueurs nocturnes pendant la ménopause, je vais vous donner mon petit secret que j'utilise depuis 21 ans. J'étais contre la prise du traitement hormonal car après avoir lu un article médical disant que ce dit traitement favorisait le cancer du sein, je savais que c'était très dangereux. Et puis ma mère, à l'époque, me l'a vivement déconseillé, et elle avait raison. Même à l’heure actuelle, des médecins sont contr

Optez pour les superaliments !

Certains aliments débordent de promesses multiples et variées pour lutter contre le vieillissement, écarter certaines maladies, favoriser l’éclat de la peau…Pourquoi s’en priver ? Voici ma sélection.

Lire plus

Que faire contre les bouffées de chaleur ?

La plupart des femmes sont prises de bouffées de chaleur pendant la ménopause, mais heureusement, il y a bien des façons de lutter contre ce phénomène !

Lire plus

Protège-slips Always Discreet

Protège-slips Always Discreet pour fuites urinaires

Serviettes+ Always Discreet

Serviettes+ Always Discreet pour fuites urinaires fréquentes et d'intensité modérée