Vacances après 50 ans : les fjords norvégiens

Vacances après 50 ans : les fjords norvégiens

Partir en vacances à plus de 50 ans, c’est l’occasion de s’envoler vers des destinations de rêve, comme la Norvège et ses fjords. Une bonne idée !

Partir en vacances après 50 ans, dans les fjords norvégiens

Qui dit vacances dit plage ensoleillée et parasols à perte de vue, permettant à tout le monde de profiter du chaud soleil d'été. Tout le monde, sauf moi. Ne vous méprenez pas ; cette année, j’ai également décidé d'aller à la plage. Mais pas celle que vous imaginez : je viens de rentrer de Norvège. Pour prendre des vacances à plus de 50 ans et quand même m’amuser, je savais que je pouvais compter sur mon amie Alice pour un voyage riche en aventures, car c’est un véritable globe-trotter ! En quelques jours, nous avons tout organisé et nous sommes parties en bateau pour notre périple. Laissez-moi vous raconter ces vacances de voyageuses de plus de 50 ans, plus en forme que jamais !

La Norvège : destination vacances idéale à plus de 50 ans

Nous avons décidé de rendre cette expérience encore plus inoubliable en voyageant sur l'Hurtigruten, le bateau qui se déplace le long des fjords.

En arrivant en avion à Bergen, nous avons eu une journée complète pour visiter, et il a fallu se presser ! Et oui, vacances à plus de 50 ans ne veut pas dire vacances farniente ! Je tiens à souligner les endroits qui sont à ne pas manquer : Bryggen, un des quartiers médiévaux les mieux conservés en Norvège, Gamle Bergen et ses nombreux musées, le funiculaire et l'église en bois de Fantoft. Le soir, nous avons dégusté une Laksesuppe, du bonheur dès la première cuillérée ! Quelque chose me dit que je vais partager cette recette avec vous bientôt.

Certains disent qu’il vaut mieux arriver à Bergen par la mer pour mieux l’admirer. Nous avons fait le contraire et quitté le quai au coucher du soleil après nous être installées confortablement sur le Hurtigruten.

Dans la matinée, nous avons eu un petit déjeuner de saumon et de hareng sur pain brun beurré ; délicieux ! Après quelques arrêts, le bateau est entré dans le fjord de Geiranger. C’est là que vous voyez pour la première fois ces hauts rochers séparés par la mer, qui m'ont laissée sans voix. Tout autour de nous, il n’y avait que le bruit de l'eau et des mouettes. Il m’aura fallu attendre d’avoir plus de 50 ans pour prendre des vacances aussi magiques !

J’ai attendu 50 ans pour manger du renne !

Le bateau a suivi la longueur de la côte vers Molde, Kristiansund et enfin Trondheim, la première capitale historique de la Norvège. Nous ne gaspillons alors pas une seule randonnée. Même chose pour la nourriture ! Couvrez vos oreilles Père Noël : je dois avouer, j’ai goûté le renne rôti. Pour ma défense, c’est un plat typique en Norvège, et je n’ai pas compris tout de suite qu’il s’agissait de renne ! Il m’aura fallu attendre 50 ans et ces vacances pour en manger !

Le bateau se déplaçait à un rythme lent, et je savais que nous allions bientôt arriver à ma destination : les îles Lofoten. Je me languissais de pouvoir passer la nuit dans un rorbu, les traditionnels maisons rouges de pêcheurs sur pilotis. Pendant ce temps, nous avons réussi à repérer les baleines et à visiter le glacier Svartisen. Puis, en Laponie, il y avait le Cap Nord, la zone la plus septentrionale de la Norvège. J’avais toujours voulu voir le fameux soleil de minuit, nous avons donc eu seulement deux heures de sommeil ce jour-là. Ces choses arrivent même en vacances et à plus de 50 ans !

Oslo : des vacances de rêve à 50 ans

Depuis ces terres les plus folles, un avion nous a ramenés à la civilisation d'Oslo. Il faut y voir le musée d’art moderne Munch, l'Opéra d'Oslo avec son toit en pente qui se dirige vers la mer, et l'Ekebergparken, 25 hectares de nature parsemés de sculptures d'artistes célèbres. En tant qu’amoureuse de la nourriture, je ne pouvais pas dire non à Mathallen, un centre gastronomique où vous pouvez trouver toutes les spécialités locales : la plus incontournable pour moi étant la confiture de chicouté.

Il y a encore tant à découvrir à Oslo, qu’on peut juste partir en promenade et découvrir des choses merveilleuses ! Ces vacances à plus de 50 ans resteront certainement parmi mes meilleures. Malheureusement, nous avons manqué de temps, et pendant une minute, j’ai pensé à rester vivre en Norvège avec mon amie, de vivre comme une norvégienne tout le reste de ma vie, mais comment expliquer ça à nos maris ? Une carte postale, peut-être ?

Après ce petit périble norvégien, je serais bien tenté par un voyage romantique en Italie avec mon mari. Et vous, quelles destinations de rêve vous êtes-vous autorisée après 50 ans ?

Laisser un commentaire *Texte obligatoire
Je confirme avoir écrit ce commentaire et accepte la charte de conduite ainsi que les conditions d'utilisation.

Où vivre sa retraite : en France ? À l’étranger ?

Chaque année, les magazines sortent des numéros spéciaux « les villes où il fait bon vivre » : c’est sans doute un bon point de départ !

Lire plus

Les neuf personnes à éviter lors d’une croisière

C’est parti pour une semaine à respirer le même air et à partager notre nourriture avec les mêmes personnes… Voici donc une liste des spécimens à ne surtout pas inviter à notre table !

Lire plus