Dialogue avec mon cuir chevelu

Dialogue avec mon cuir chevelu

Vous ne le savez pas toujours mais votre cuir chevelu est pourtant l'élément clé pour avoir une crinière de rêve et en bonne santé. Alors, par où commencer ?

Pour un cuir chevelu sans pellicule :
J'apprends à me connaître

La présence de pellicules est souvent synonyme d’une chose : un dérèglement hormonal. Et chaque cycle menstruel peut accentuer, ou non, ce dérèglement. Il y a donc des jours dans le mois où vous aurez davantage de pellicules, mais ce n’est pas une raison pour agresser votre cuir chevelu. Car un shampoing trop agressif, de par sa composition ou votre façon de l’appliquer, ne fera qu’accentuer le problème.

Pour un cuir chevelu sain :
Je fais la paix avec le sébum

Sur la peau du visage comme sur le cuir chevelu, le sébum a une mauvaise réputation, dès lors à chacune ses astuces pour l’éradiquer. Pourtant, vous vous trompez d’ennemi. En effet, il protège et hydrate naturellement. Il aide même à réguler la peau du cuir chevelu et à empêcher vos cheveux de devenir gras trop vite. Pour optimiser ses effets bénéfiques, brossez-vous tous les jours, matin et soir. Ainsi, vous déplacez le sébum, qui sinon a tendance à rester sur les racines, pour que l’ensemble des vos cheveux en profite ! Attention tout de même à choisir une brosse de qualité et à la laver au savon régulièrement. Sachez que le sébum favorise également la pousse des cheveux, qu’il donne plus de volume, de brillance et de douceur. Vous êtes convaincue cette fois ?

Pour un cuir chevelu qui respire :
De l'air, de l'air !

Si le cheveu est une matière morte, le cuir chevelu est, quant à lui, bel et bien vivant et a donc besoin de s’aérer et de s’oxygéner. Si vous souhaitez retrouver brillance et douceur, il y a une habitude à perdre immédiatement : dormir les cheveux mouillés. Car qui dit humidité dit inflammation du cuir chevelu ! Et une fois celui-ci enflammé, il risque de vous démanger fortement. Veillez également à ne pas utiliser trop de shampoings secs qui étouffent la fibre et ne lavent absolument rien ; ils dépannent juste entre deux lavages et donnent du volume. Et bien sûr, été comme hiver, évitez de porter trop souvent bonnets et autres chapeaux qui ne laissent pas respirer correctement votre tête.

Pour un cuir chevelu apaisé :
Un massage approprié

Au Japon, le massage du cuir chevelu, issu du shiatsu, est une véritable institution. Tout d’abord il permet de déstresser en profondeur mais grâce à lui, la qualité du cheveu est visiblement améliorée. En stimulant le cuir chevelu et en l’aérant, il favorise sa repousse et la régénération cellulaire. À la maison, je m’assois confortablement et avec la pulpe de mes doigts, je pratique d’abord un roulage de la nuque, puis des rotations concentriques, ensuite des percussions latérales, puis des pincements, des vibrations et enfin un drainage. Si vous souffrez de chute de cheveux, le temps du massage est idéal pour faire pénétrer les produits destinés à la repousse. On en ressort la tête légère.

Ceci pourrait également vous intéresser :

Laisser un commentaire *Ceci est un champ obligatoire.
En cliquant sur envoyer, je confirme avoir rédigé l’intégralité de ce contenu et j’accepte les Conditions générales.

Cheveux longs passés 50 ans : le fin mot de l’histoire

Oubliez les mythes « vous pouvez vous laisser pousser les cheveux à n’importe quel âge ». Le plus important, c’est d’en prendre soin !

Lire plus