Manger moins salé

Manger moins salé

Astuces pour concocter de savoureux plats tout en faisant attention à sa tension artérielle.

Manger moins salé

Mon mari use et abuse du sel : vous ne pouvez même pas imaginer les quantités astronomiques de sel qu’il a déjà mis dans l’eau des pâtes, ou le nombre de plats, préparés avec soin pendant de longues heures, qui ont été ruinés à cause du sel.


Quoi qu'il en soit, la quantité de sel utilisée pour cuisiner n’est pas qu’un simple problème de goût : trop de sel, en plus de favoriser la rétention de liquides, contribue également à augmenter la tension artérielle. Mieux vaut donc le remplacer par d’autres ingrédients qui rendront nos plats encore plus sains et originaux. Voici comment adopter un régime sans sel ou tout simplement apprendre à manger moins salé.


J’ai donc rassemblé pour vous (et pour mon mari) quelques astuces à garder à l’esprit afin de réduire la quantité de sodium que vous utilisez en cuisine.

Ménageons nos palais

N’éliminons pas le sel de notre régime brusquement, mais réduisons plutôt les quantités petit à petit pour que notre palais s’adapte à ce changement.

Essayons de nouvelles combinaisons d’herbes et d’épices

Notre palais est désormais prêt, et nous pouvons donc essayer de nouvelles combinaisons d’herbes et d’épices pour rehausser le goût de nos plats. Voici quelques suggestions pour manger moins salé :

  • De la sauge fraîche ou du thym sur les pommes de terre ;
  • De l’estragon et du zeste de citron râpé sur les asperges ;
  • Du citron, du citron vert et du vinaigre à marier avec toutes sortes de légumes ;
  • De la noix de muscade pour assaisonner légumes sautés et épinards ;
  • Du poivre rose pour apporter une note épicée aux pommes de terre, salades et pâtes ;
  • De l’huile de romarin pour les rôtis.

Le mélange passe-partout

J’ai également concocté un mélange d’épices qui se marie à merveille à tout type de plat. En voici les proportions :

  • 1/2 cuillère à café de poivre de Cayenne ;
  • 1 cuillère à café de macis (épice obtenue à partir de l’enveloppe des noix de muscade) ou de muscade ;
  • 1 cuillère à café de basilic ;
  • 1 cuillère à café d’oignon en poudre ;
  • 1 cuillère à soupe d’ail en poudre ;
  • 1 cuillère à café de poivre noir moulu ;
  • 1 cuillère à café de thym ;
  • 1 cuillère à café de sauge ;
  • 1 cuillère à café de persil ;
  • 1 cuillère à café de marjolaine ;
  • 1 cuillère à café de sarriette.

Lisons attentivement les étiquettes

La quantité de sel peut également être contrôlée au moment de faire les courses. Cela vaut la peine de consacrer un peu plus de temps à lire les étiquettes afin de contrôler la quantité de sodium contenue dans les produits que nous achetons et ainsi ne pas manger trop salé.

Mangeons de saison

Les légumes de saison ont meilleur goût, plus de saveur et une meilleure consistance. En achetant toujours des produits de saison, il n’y a donc plus besoin d’ajouter trop de sel dans nos plats. En plus, les légumes et tubercules sont naturellement pauvres en sodium et riches en potassium.


Pour garder une santé de fer, gardez un intérieur propre avec les produits d’entretien Mr Propre.


Et vous, qu’aimez-vous manger pour limiter la quantité de sel dans votre alimentation ? Avez-vous quelques astuces pour apporter en goût sans ajouter de sel ?

Laisser un commentaire *Texte obligatoire
Je confirme avoir écrit ce commentaire et accepte la charte de conduite ainsi que les conditions d'utilisation.

Un apéro léger ? Recettes à grignoter pour apéritif 100% légèreté !

Comment préparer un apéritif léger tout régalant ses invités ? Facile, avec nos recettes très simples

Lire plus

Pain au lait leopard

Original et amusant, ce délice marbré ravira les enfants au goûter ou lors d'un anniversaire gourmand. Réalisé à partir de bons ingédients.

Lire plus