Attirons nos petits-enfants en cuisine et récoltons-en les fruits

Attirons nos petits-enfants en cuisine et récoltons-en les fruits

Les moments partagés en famille dans la cuisine ne manquent pas de saveur et feront naître chez nos petits-enfants un amour de la cuisine saine !

Bambins ou adolescents, la plupart des enfants adorent faire de nouvelles expériences, apprendre et, bien entendu, manger. Néanmoins, nous avons naturellement tendance à les tenir à l’écart de la cuisine, en raison des risques potentiels, des plaques de cuisson chaudes, et de tous les ustensiles qui y traînent. Certes, nos petits-enfants nous apportent beaucoup de bonheur, et nous sommes rapidement tentées d’aller simplement nous promener au parc ou de jouer avec eux dans le jardin.

Toutefois, la pâtisserie, la cuisine, les jeux avec la nourriture et, par extension, le foutoir qui en découle, constituent les meilleures activités à partager avec eux.

En effet, rien de mieux non seulement pour créer des liens avec nos petites têtes blondes, mais également pour leur transmettre des compétences, et l’amour de la cuisine, qu’ils approfondiront très certainement jusqu’à ce qu’ils soient grands-parents à leur tour.

En panne d’inspiration ? Enfilons nos tabliers, remontons nos manches et testons l’une des incroyables idées proposées dans cet article pour faire participer nos chéris, et ce, à tout âge.

Bébés (1 à 2 an[s])

  • Pourquoi ne pas préparer de la pâte à base de farine, de sel et d’eau, et inciter notre tout-petit à la rouler ou à l’écraser entre ses doigts ?

  • De même, la mise en place d’un placard bas, avec des casseroles, des tasses et des plateaux en plastique, ne manquera pas de le divertir, puisque bébé les sortira tous du meuble pour « mieux » les remettre, les empilera, et jouera avec.

  • Ensuite, préparons des spaghettis et ajoutons un colorant alimentaire dans l’eau pendant la cuisson. Les bébés adorent ces nouveaux jouets pour s’amuser sur leur chaise haute ou sur un tapis au sol.

Bambins (2 à 4 ans)

  • Invitons-les à appuyer sur les boutons des appareils comme le mélangeur électrique et le blender. Plus c’est bruyant, mieux c’est !

  • Le moment est venu de préparer des gâteaux ensemble, et de laisser nos petits protégés ajouter les ingrédients prédosés dans le bol avant de mélanger le tout (un peu d’aide est toujours la bienvenue).

  • Une autre idée ? Placer des figurines d’animaux dans un petit récipient, que l’on remplit d’eau avant de mettre au congélateur. À l’aide de gants, les enfants peuvent « sauver » les animaux en immergeant les blocs de glace dans de l’eau chaude jusqu’à ce qu’elle fonde.

  • Les biscuits tout simples, sablés ou cookies se prêtent également bien à la cuisine entre grand-mère et petits-enfants. Une fois ces gâteaux refroidis, nos chéris peuvent les décorer avec des vermicelles, des fruits secs et du glaçage.

  • Notons également qu’un grand bol de pâtes sèches sous une multitude de formes peut offrir plusieurs heures d’amusement – alors que les plus jeunes les transfèrent d’un récipient à un autre pendant une éternité, les plus grands peuvent jouer à la cantine.

  • Pour les plus artistiques d’entre nous, qu’attendons-nous pour créer des colliers comestibles en enfilant des céréales ou des pâtes froides sur une ficelle ?

  • Donnons à nos petits-enfants l’importance qu’ils méritent en leur demandant de nous aider à préparer le repas – en nettoyant les légumes à la brosse, en écrasant les aliments avec un mortier et un pilon et en les invitant à mettre la table. Il suffit de leur accorder plus de temps, puisqu’ils sont moins rapides que nous avec leurs petites mains.

  • Quid des décorations en pâte à sel ? La recette est simple : une tasse de sel, deux tasses de farine et une tasse d’eau tiède à mélanger. Ensuite, il suffit de créer des formes marrantes et de prévoir un trou au-dessus de la décoration pour l’accrocher facilement. Côté cuisson : 250 °C au four pendant trois heures ou jusqu’à durcissement complet de la pâte. Maintenant, il ne reste plus qu’à peindre nos œuvres communes et à les décorer d’un ruban.

  • Et si notre cuisine pouvait se transformer en un salon de dégustation de glace ? Nos petits-enfants se réjouiront de créer des sundaes avec différents goûts et une multitude de garnitures comme des fruits, des copeaux de chocolat, de la sauce et de la crème fouettée.

  • Nous pouvons également leur apprendre à faire la vaisselle, avec une brosse et une pile d’assiettes et de tasses en plastique. Pour ce faire, une seule goutte de liquide vaisselle Paic (lien vers une page produit spécifique) suffit pour un évier plein à craquer, d’innombrables bulles et des heures d’amusement.

Enfants un peu plus âgés (+ 5 ans)

  • Apprenons-leur à casser des œufs : une compétence utile pour la vie entière.

  • Pour les pâtisseries, n’hésitons pas à les inviter à mesurer les ingrédients secs et les liquides (pour ainsi développer leurs compétences en mathématique, par extension).

  • Rien de tel que de faire des gâteaux ensemble, avec de petites décorations animalières en pâte d’amandes.

  • Des tacos pour le dîner ? C’est parti pour des petits bols de guacamole, de fromage, de tomates, de salade et de haricots pour remplir selon les envies la tortilla.

  • Les pizzas préparées maison sont également une bonne idée, avec comme base divers aliments comme du fromage, du salami, des poivrons ou des ananas. Le mot d’ordre : l’originalité !

  • L’art du hachage des fruits et des légumes figure également parmi les compétences dignes d’être transmises. Évidemment, pour éviter les accidents, mieux vaut utiliser un couteau de table peu aiguisé.
    Ensuite, n’en ferions-nous pas une soupe ?

  • Par ailleurs, des sandwichs pour un pique-nique, avec des garnitures originales tout droit venues de nos placards ou de notre réfrigérateur, feront sensation.

  • Les enfants n’ont étonnamment aucune difficulté à faire du pain, avec de la levure déshydratée et une méthode tout-en-un. Libre à nous aussi de les laisser tester la machine à pain.

  • De plus, rien n’est plus sympa que de préparer une salade en famille et les enfants s’amuseront à rendre l’assiette jolie et ne manqueront pas d’inventer leur propre vinaigrette avec de l’huile, du vinaigre et du miel.

D’autres idées pour impliquer davantage nos petits bouts en cuisine ? N’hésitons pas à les partager à la section des commentaires ci-dessous.

Ceci pourrait également vous intéresser :

Laisser un commentaire *Ceci est un champ obligatoire.
Je confirme avoir écrit ce commentaire et accepte la charte de conduite ainsi que les conditions d'utilisation.

Présentation entre un nouvel animal de compagnie et nos petits-enfants

Nos petits-enfants ont tellement d’enseignements à tirer de la présence de notre chien ou chat. Voici comment nous assurer que leur relation démarre sur les chapeaux de roues.

Lire plus

Activités en plein air pour la famille

On laisse parfois trop facilement nos enfants à la maison faire ce que bon leur semble. Toutefois, avec la télévision et les jeux vidéo, on peut avoir l'impression que nos bambins restent trop longtemps sans

Lire plus