Bien préparer les vacances avec nos enfants et leur conjoint

Bien préparer les vacances avec nos enfants et leur conjoint

Bien préparer les vacances en famille avec nos enfants et leur conjoint

Nous voici sur le point de découvrir les motivations sentimentales de nos enfants, devenus grands. Quelques conseils pour des vacances agréables en famille.

1. Définir à l’avance la répartition des dépenses

Notre invitation pourrait être interprétée différemment selon le cas : vacances tout compris, à la charge du conjoint ou encore un mix des deux ? Cette situation peut être source de nombreux malentendus gênants. Il convient alors de décider de ce que nous comptons débourser pour notre gendre ou notre belle-fille et l’exprimer clairement de sorte qu’il/elle prévoie un budget suffisant et que nous ne nous retrouvions pas finalement à lui offrir des vacances tous frais payés.

2. S’octroyer des temps libres

Ce jeune couple souhaitera sans doute s’isoler et explorer des endroits qui ne nous intéressent absolument pas, ou encore se lever tard et s’affaler sur la plage alors que nous avions prévu de partir à la découverte de sites historiques. Toutefois, ces moments séparés ne doivent aucunement être mal vus ! Au contraire, ils sont bénéfiques dans le sens où ils nous donnent un moment de répit et nous permettent de faire ce qui nous fait envie sans nous préoccuper des désirs de l’autre couple. L’essentiel reste de s'accorder sur une heure à laquelle se retrouver pour partager un bon repas.

3. S’attendre à des tensions

Si ces vacances en amoureux sont une première pour eux, ils sont sur le point d’en apprendre beaucoup l’un sur l’autre, et ce, en très peu de temps. Les efforts consentis pour s’amuser et se détendre en compagnie de l’autre 24 heures sur 24 conduiront inévitablement à des différences d’opinions et à des frustrations. Si la tension monte, pourquoi ne pas les conseiller de passer chacun quelques heures séparés en vue de rétablir la paix ? La chose à ne pas faire : prendre parti !

4. Prévoir des comportements enfantins

Même s’ils ont pris leur indépendance et qu’ils mènent désormais une activité professionnelle, nos enfants devenus grands peuvent très bien retomber en enfance dans le cadre de vacances avec Maman et Papa. Nos grands enfants risquent de se lever d’humeur boudeuse, de s’attendre à ce que nous dépensions sans compter pour eux, de se chamailler avec leurs frères et sœurs, de monter les membres de la famille les uns contre les autres, etc. Un comportement des plus choquants pour leur conjoint ! Pour éviter les malaises, il ne nous reste plus qu’à garder notre calme. Attention toutefois à ne pas accepter tout et n’importe quoi !

5. Déjouer les apparences

Les excentricités familiales se dévoilent véritablement pendant les vacances, parfois sans même que nous nous en rendions compte. Les habitudes de Papa à flirter lourdement avec chaque serveuse, ou les moqueries interminables de Maman à l’égard de chaque membre de la famille peuvent quelque peu mettre mal à l’aise notre invité(e)… Un point à garder à l’esprit !

6. Courir après l’approbation de la famille

Si notre gendre ou belle-fille est réellement digne de notre invitation, il/elle souhaitera nous remercier, par exemple, en nous offrant un restaurant un soir, ou en se proposant de cuisiner un bon repas. De même, il/elle pourrait nous faire cadeau d’une bonne bouteille de vin ou d’un souvenir. Dans tous les cas, pour éviter d’offenser notre invité(e), il va de soi qu’il faut impérativement accepter ce présent.

Ceci pourrait également vous intéresser :

Laisser un commentaire *Ceci est un champ obligatoire.
En cliquant sur envoyer, je confirme avoir rédigé l’intégralité de ce contenu et j’accepte les Conditions générales.

4 idées pour passer Noël en famille

Noël est l’occasion pour toute la famille de se retrouver et de s’amuser ! Essayez l’une de ces idées pour passer un Noël en famille original.

Lire plus

Le bonheur d'avoir un animal de compagnie

Mon quotidien a changé depuis que Djette a fait irruption dans ma vie. Vous ne connaissez pas Djette ? C’est mon bichon maltais. Plus les années passent, plus nous devenons complices !

Lire plus