Comment se faire des amis après 50 ans et les garder

Comment se faire des amis après 50 ans et les garder

Les amis que vous vous faites dans la fleur de l’âge s’avèrent souvent des alliés précieux et des confidents pleins de délicatesse.

Si les amis sont importants à tout âge, se faire des amis (et les garder !) après 50 ans peut sembler plus laborieux… mais n’a rien d’impossible ! En prenant de l’âge, on a tendance à se retrouver bloqué dans ses petites habitudes, y compris celle de voir toujours les mêmes personnes, alors qu’il n’est jamais trop tard pour se faire de nouveaux amis. Et puis, se faire des amis après 50 ans a beaucoup d’avantages !

Les amis gardent la jeunesse !

Des études montrent qu’à tous les âges, les personnes les plus sociables sont aussi les plus heureuses et les celles dont la santé se maintient le mieux. Pas de panique si vous n’avez pas un « grand groupe » autour de vous : il s’agit de forger des relations d’amitié qui sont faites pour durer, et qui sont bonnes pour vous.

Si les réunions trop bondées et le brouhaha vous mettent pal à l’aise, personne ne vous force : optez plutôt pour un café au calme avec une ou deux personnes, une fois par semaine. Certains sont plus introvertis que d’autres, c’est comme ça ! Si vous avez commencé à nouer des relations d’amitié sur internet (sur des forums dédiés à vos intérêts ou à vos hobbies), par exemple, ne vous forcez pas à rencontrer les gens « en vrai » si vous n’en avez pas envie ; attendez le temps dont vous avez besoin.

Rencontrer des gens après 50 ans, c’est bon pour la santé !

Même si on est souvent plus à l’aise avec ce que l’on connait, voici un argument qui devrait vous motiver, si vous faites partie des timides ; des études montrent également qu’avoir un cercle d’amis aux personnalités variées peut contribuer à nous rendre plus créatifs, à développer notre habilité à résoudre les problèmes, et à élargir nos horizons, au propre comme au figuré. Nos cerveaux travaillent plus dur lorsque nous devons faire l’effort de considérer le point de vue de quelqu’un d’autre ; car cela signifie acquérir de nouveaux points de vue, utiliser nos talents d’animaux sociaux, nous projeter. Alors n’ayez pas peur d’entamer le dialogue avec quelqu’un de complètement différent de vous. Comme on dit, « un inconnu, c’est un ami qu’on n’a pas encore rencontré ».

Où se trouver de nouveaux amis à 55, 60, 65 ans ?

  • Inscrivez-vous comme bénévole. Au moment de préparer sa retraite, penser à des actions de bénévolat est une excellente manière de rester actif, de rester dans le « rythme » d’un quotidien épanouissant, et bien sûr d’apporter un bien-être à des gens qui en ont besoin. Faire la lecture à de jeunes enfants, s’occuper d’animaux abandonnés ou suivre une formation pour distribuer des repas ; accompagner les personnes non-francophones ou atteintes d’illettrisme dans les démarches administratives… Vous allez vous enrichir au centuple de toutes ces rencontres. Et les autres bénévoles que vous allez rencontrer auront en commun avec vous des valeurs essentielles.
  • Trouvez un club : d’échecs, de tennis, de randonnée ou de jardinage. Un club va vous mettre en contact avec des personnes nouvelles qui partagent la même passion, et vous encourager à développer vos talents. Pas de raison que vous ne puissiez embarquer pour de nouvelles amitiés après 50 ans ! Brasser de la terre fraîche (ne vous mettez pas martel en tête s’il y a de la boue sur votre tenue de jardinage : pour enlever les taches il y a Ariel) dans un jardin partagé vide la tête et allège le cœur de tous les soucis.
  • Gardez l’esprit ouvert. Cela semble évident… mais cela peut être en fait incroyablement difficile. Si vous voulez trouver de nouveaux amis, commencer une nouvelle phase de votre vie, il va falloir réussir à voir les choses d’un œil neuf, à ne pas juger les nouvelles personnes que vous allez rencontrer. Et ça, passé un certain âge, c'est presque une mission impossible ! S’empêcher d’assimiler les nouveaux venus à des gens que vous connaissez déjà ; sortir un peu de votre zone de confort ; se livrer un peu, c’est finalement comme de se jeter à l’eau. Mais cela vaut le coup, alors n’hésitez plus ! Vos nouveaux amis vous attendent...
  • Et vous, comment nouez-vous de nouveaux contacts ?

    Ceci pourrait également vous intéresser :

    Laisser un commentaire *Ceci est un champ obligatoire.
    Je confirme avoir écrit ce commentaire et accepte la charte de conduite ainsi que les conditions d'utilisation.
    • Voir les commentaires

    ça se fait aussi quand même

    CAROLE 26/08/2017

    Nous on s'en est fait étonnement dans un pays étranger. Ils viennent régulièrement visiter l'Europe et nous les rejoignons dans le pays qu'ils visitent, nous visitons alors ensemble. Nous sommes deux couples d'amis retraités.

    Que faire pour le Nouvel An à 50 ans ?

    Apéro dînatoire entre amis, nuit dans un hôtel de charme... maintenant que les enfants ont quitté le nid, la soirée du Nouvel An est à vous !

    Lire plus

    Dialoguer avec ses enfants

    N’ayant moi-même pas pu ou pas su me confier à ma mère, je suis à chaque fois émue d’accueillir les confidences de mes enfants sur les sujets les plus intimes !

    Lire plus