Deux témoignages bouleversants, deux formidables leçons de vie !

Deux témoignages bouleversants, deux formidables leçons de vie !

Sophie Davant souhaite vous faire partager l’émotion qu’elle a ressentie à la lecture de deux témoignages, celui d’un père et celui d’un mari endeuillés, à la suite du terrible attentat du 13 novembre 2015.

Sophie Davant souhaite vous faire partager l’émotion qu’elle a ressentie à la lecture de deux témoignages, celui d’un père et celui d’un mari endeuillés, à la suite du terrible attentat du 13 novembre 2015 au Bataclan. Deux magnifiques leçons de vie !

Je souhaite vous faire partager l’émotion que j’éprouve en refermant le magnifique livre de Georges Salines, publié au Seuil, « L’indicible de A à Z ». Sa fille Lola, 28 ans, dansait au Bataclan ce funèbre soir du vendredi 13 janvier 2015. Oui, c’était un vendredi 13…Elle était allée écouter un concert de rock avec l’une de ses amies. Le père de Lola, médecin, spécialiste de santé environnementale, a réagi à l’indicible en écrivant chaque jour quelques mots. Un abécédaire dans lequel il raconte : A comme Absurde ou Amour, B comme Bataclan, Beauté ou Billy le chat, C comme Colère ou Coupables, R comme Radicalisation, T comme terrorisme ou encore V comme Vérité ou Vivre. Peu à peu se dessine un texte exceptionnel : plus qu’un témoignage, plus qu’un poème et plus qu’un simple récit, il est tout à la fois. Parfois drôle, parfois déchirant, parfois érudit et éclairant sur le chemin de la vérité, beau dans sa simplicité, ce livre donne une grande leçon de vie, de paix, de sérénité.

J’avais déjà été bouleversée par le témoignage poignant d’Antoine Leiris. Ce père de famille avait posté sur Facebook son cri du cœur après le décès de sa femme adorée lors de l’attaque terroriste du Bataclan. « Vous n’aurez pas ma haine », tel était le titre éloquent de cette lettre qu’il adressait aux terroristes. Moins de six mois après la tragédie, tout en reprenant son travail et en s’occupant avec amour et délicatesse de son petit garçon, il a trouvé la force d’en faire un livre magnifique sur son deuil et sa douloureuse reconstruction, publié chez Fayard. Lui aussi a choisi la vie plutôt que le ressentiment et la haine. Son chagrin est tel qu’il ne veut pas l’alourdir d’un état plombé par la noirceur : « Je ne vous ferai pas ce cadeau de vous haÏr. Vous l’avez bien cherché pourtant, mais répondre à votre haine par la colère, ce serait céder à la même ignorance qui a fait de vous ce que vous êtes, des âmes mortes. Vous voulez que j’ai peur, que je regarde mes concitoyens avec un oeil méfiant, que je sacrifie ma liberté pour la sécurité. Perdu…Bien sûr je suis dévasté par le chagrin, je vous concède cette petite victoire, mais elle sera de courte durée. Ma femme nous accompagnera chaque jour, et nous nous retrouverons dans le paradis des âmes libres auquel vous n’aurez jamais accès. Nous sommes deux, mon fils et moi, mais nous sommes plus forts que toutes les armées du monde… ».

Quant on a été profondément blessé, je l’ai souvent vérifié dans tous les témoignages de mes invités, soit on s’engouffre dans la colère, le ressentiment, l’amertume, voire même le désir de vengeance, soit on s’engage vers une voie beaucoup plus difficile, celle du pardon. Il ne s’agit pas d’oublier, ni de minimiser la responsabilité de la personne qui nous a fait du tort, mais de ne pas rester trop focalisé sur ses blessures, qui peuvent nous empêcher de voir autre chose. Le pardon nous apporte une paix, dont le ressentiment nous prive.

Ces deux magnifiques récits sont riches d’enseignements, de réflexions et d’ouvertures à la vie !

Sophie Davant.

Ceci pourrait également vous intéresser :

Laisser un commentaire *Ceci est un champ obligatoire.
En cliquant sur envoyer, je confirme avoir rédigé l’intégralité de ce contenu et j’accepte les Conditions générales.
  • Voir les commentaires

VIVE LA VIE

mido 09/12/2016

Sophie a raison faut continuer de vivre malgré tout et bravo à ce père et ce maris plein de courage tous les deux.

Bravo

Virginie 16/11/2016

Super article !

Et si vous profitiez de l’été pour dynamiser votre vie de couple ?

Le quotidien s’avère un véritable poison pour la vie de couple. L’été arrive : pourquoi ne pas y réfléchir et tenter de trouver des solutions pour rebooster votre couple ? Je vous propose quelques suggestions…

Lire plus

L’échange mère-fille, le plaisir de la transmission !

Lorsqu’on devient parent, on mesure pleinement nos responsabilités et l’importance de l’exemple et des valeurs que l’on souhaite transmettre à ses enfants.

Lire plus