Les hommes et les femmes face au rhume

 Les hommes et les femmes face au rhume

Découvrez la différence entre votre rhume et son état grippal ; les symptômes de la grippe et le traitement du rhume.

Les hommes souffrent-ils réellement plus que les femmes lorsqu'ils attrapent un rhume ? Analysons les faits...

Les différences de genre

Une étude récente laisse entendre que les hommes pourraient réellement souffrir plus que nous d'un état grippal car les niveaux élevés de testostérone peuvent affaiblir leur réaction immunitaire. D'autres études ont montré que si les femmes pouvaient reprocher aux hommes d'exagérer leurs symptômes, elles étaient davantage susceptibles de se plaindre des éternuements et du rhume. Et que les hommes avaient tendance à moins se rendre chez le médecin.

Différents seuils de tolérance

Des chercheurs de l'université de Glasgow ont montré que les hommes exagéraient plus facilement que les femmes les symptômes habituels du rhume. La théorie dit que les hommes et les femmes ont différents seuils de tolérance quant à la perception et à l'expression de leurs symptômes.

L'homme a besoin d'attention

Un homme qui a attrapé froid a plus tendance à se réfugier sous les couvertures et à demander de l'attention, clamant que ce n'est pas un simple rhume, tandis qu'une femme affronte sa routine quotidienne. À cause de la pression sociale que subissent les hommes, qui sont supposés rester forts et ne pas montrer leurs émotions, ceux-ci profitent de ne pas être en forme pour obtenir un peu d'attention et de compassion de la part de leur compagne, ce qui leur rappelle peut-être la manière dont leur mère s'occupait d'eux. Pour s'occuper de lui, on peut lui faire découvrir les produits Vicks pour le rhume et la grippe, qui soulagent efficacement les symptômes.

Pourquoi les symptômes sont-ils vécus différemment ?

Un homme présentant les mêmes symptômes qu'une femme exagère son état et se comporte comme s'il était mourant. Alors qu'un homme souffrant d'un rhume profite de la situation pour se faire assister, une femme présentant les mêmes symptômes prend des médicaments pour soulager la douleur et de la vitamine C et poursuit ses activités. On pourrait dire que les hommes prennent le temps de se reposer et de se rétablir complètement, contrairement à la plupart des femmes, qui ne se préoccupent pas assez de leur santé et de leur bien-être.

Pourquoi les hommes font-ils tout un monde d'un simple rhume ?

Dr Charles Raison, de l'Emory University School of Medicine d'Atlanta, déclare que les études montrent que les femmes sont plus sujettes à la dépression en raison du stress émotionnel, et que les hommes sont plus vulnérables quand ils sont malades et vivent moins bien la maladie que les femmes. Plusieurs experts suggèrent que même les hommes habituellement résistants expriment leurs symptômes sans tabou. Ils ont ainsi l'opportunité de se morfondre, alors qu'ils ignorent les symptômes plus sérieux par peur d'avoir un problème de santé plus grave.

Ceci pourrait également vous intéresser :

Laisser un commentaire *Ceci est un champ obligatoire.
En cliquant sur envoyer, je confirme avoir rédigé l’intégralité de ce contenu et j’accepte les Conditions générales.
  • Voir les commentaires

Tout cela est très juste

Nadia 29/11/2016

Je trouve l'analyse excellente. On est vraiment dans la réalité des choses !

Les avantages surprenants d’une famille qui s’agrandit

À mesure que notre famille s’agrandit pour accueillir les nouveaux partenaires de vie de nos enfants et nos petits-enfants, notre santé et notre bien-être en tirent de grands avantages.

Lire plus

Deux témoignages bouleversants, deux formidables leçons de vie !

Sophie Davant souhaite vous faire partager l’émotion qu’elle a ressentie à la lecture de deux témoignages, celui d’un père et celui d’un mari endeuillés, à la suite du terrible attentat du 13 novembre 2015.

Lire plus