Présentation entre un nouvel animal de compagnie et nos petits-enfants

Présentation entre un nouvel animal de compagnie et nos petits-enfants

Nos petits-enfants ont tellement d’enseignements à tirer de la présence de notre chien ou chat. Voici comment nous assurer que leur relation démarre sur les chapeaux de roues.

Outre les nombreux avantages découlant de la présence d’un animal de compagnie à nos côtés, ce dernier peut offrir une expérience des plus fabuleuses à nos petits protégés. Les animaux ont tant de choses à offrir, en plus d’apprendre aux enfants l’empathie et le sens des responsabilités, de les garder en mouvement et de les apaiser.

Il est donc de la plus haute importance de planifier la première rencontre avec soin. Cet article nous explique les étapes à travers lesquelles nos petits-enfants parviendront à nouer des liens avec notre chat ou notre chien et à aimer les animaux pour la vie.

Avant la rencontre

  • Pour toutes celles qui se tournent vers les refuges afin d’offrir une seconde chance à un chat ou à un chien, il convient toutefois de vérifier les antécédents, afin de déterminer si l’animal est doux avec les enfants. Certains toutous et matous pourraient avoir vécu de mauvaises expériences avec des petits bouts par le passé, ou ne jamais en avoir fréquentés, ce qui risque de compliquer la relation de confiance.
  • Il convient au préalable d’en parler avec notre fils ou notre fille pour s’assurer de son accord. Nos enfants pourraient même avoir de bonnes idées pour faciliter les présentations.
  • Il faut savoir que les animaux communiquent énormément au travers du langage corporel ; des oreilles rabattues vers l’arrière traduisent la peur, par exemple. C’est pourquoi il est essentiel d’apprendre à interpréter les signaux envoyés par notre chien ou notre chat avant de le présenter aux petits-enfants.
  • Ensuite, veillons à inviter nos chouchous à faire preuve de douceur et à rester calmes aux côtés de l’animal. N’hésitons pas à leur dire que les animaux peuvent également se sentir apeurés, nerveux ou excités, et qu’une atmosphère douce et calme leur permettra de se sentir plus détendus.
  • Enfin, les règles de base méritent d’être définies : un chat ou un chien n’est aucunement un jouet et pourrait mal réagir si on lui tire la queue ou les moustaches, si on lui donne un petit coup, si on lui court après ou encore si on le serre dans nos bras (même si c’est tentant !).

Première rencontre

  • En présence d’un chien particulièrement dynamique ou de grande taille, il est préférable de prévoir une laisse. De la sorte, nous pourrons facilement reprendre le contrôle si l’animal venait à sauter ou à s’exciter.
  • Pour calmer le jeu, veillons à présenter à notre animal un seul enfant à la fois. Aussi, deux adultes doivent être présents dans la pièce : un pour surveiller le chien, l’autre pour l’enfant. Les enfants de moins de 10 ans ne doivent jamais rester seuls avec un chien ou un chat, même si ce dernier semble gentil.
  • Comme il peut être effrayant, pour l’animal, de voir s’avancer un petit être à hauteur de la gueule, pensons plutôt à organiser les présentations avec l’enfant assis, de sorte à laisser s’approcher le chien/chat tranquillement. Pour donner l’impression d’une patte, invitons nos chéris à placer une main, face dorsale, en face d’eux, avec les doigts détendus vers le sol. Cette position sera interprétée comme un signe d’amitié. Si l’animal n’ose néanmoins pas s’approcher, il convient alors de rassurer l’enfant et de l’inviter à faire preuve de patience.
  • Côté caresses, il faut également montrer la marche à suivre. En effet, les zones sensibles telles que la queue, les pattes, le ventre et les oreilles sont à éviter, tandis que le menton et le dos sont à privilégier.

Démonstration d’amitié

  • Outre le côté physique non négligeable, les promenades constituent une formidable activité pour que l’animal et l’enfant tissent des liens en toute décontraction.
  • Aussi, rien de tel que de responsabiliser nos petits-enfants par des tâches liées au soin de l’animal, notamment grâce à des outils pratiques. Une petite brosse convient idéalement pour leur apprendre à faire la toilette du chien, tandis que les croquettes se manipulent bien plus facilement que les boîtes. Côté ménage, le balai dépoussiérant Swiffer Sweeper élimine les poils, les flaques et les empreintes de boue en toute facilité.
  • N’oublions pas de consulter un vétérinaire régulièrement, de sorte à nous assurer que l’animal est en ordre de vaccin et qu’il est à l’abri des parasites et des infections potentiellement néfastes pour les enfants en bas âge.
  • Les cours de dressage sont conseillés si l’on veut apprendre à notre chien les bases du rappel, à s’asseoir et à se coucher. Qu’attendons-nous pour apprendre ces petits tours à nos petits-protégés et à entrainer le chien ?

D’autres astuces pour que se déroule au mieux la rencontre entre l’animal de compagnie et l’enfant ? Le moment est venu de les partager à la section des commentaires ci-dessous !

Ceci pourrait également vous intéresser :

Laisser un commentaire *Ceci est un champ obligatoire.
En cliquant sur envoyer, je confirme avoir rédigé l’intégralité de ce contenu et j’accepte les Conditions générales.

4 idées pour passer Noël en famille

Noël est l’occasion pour toute la famille de se retrouver et de s’amuser ! Essayez l’une de ces idées pour passer un Noël en famille original.

Lire plus

Activités et jeux d’intérieur pour occuper les petits-enfants à Noël

Rester bien au chaud avec ses petits-enfants alors qu’il fait froid dehors ? Un véritable jeu d’enfant avec ces idées d’activités pour les petits au moment des fêtes.

Lire plus

Gamme Febreze Destination

Elimine les odeurs et apporte une fraîcheur exotique dans votre intérieur

Plumeau dépoussiérant Swiffer Duster

Attrape 3x plus de poils et de poussière qu'un plumeau traditionnel